La méthode Agile

La méthodologie Agile s’oppose généralement à la méthodologie de gestion de projet traditionnelle basée sur waterfall. Elle se veut plus souple et adaptée, et place les besoins du client au centre des priorités du projet.

A l’origine, cette approche a été créée pour les projets de développement web et informatique. Aujourd’hui, la méthode Agile est de plus en plus répandue car elle est adaptable à de nombreux types de projets, tous secteurs confondus.

De plus, la méthode Agile ne se circonscrit pas aux projets, elle vise la culture produits.

Suite à l’observation d’un taux d’échec élevé des projets dans les années 1990, 17 experts en développement logiciel se réunissent aux Etats-Unis en 2001 afin de mettre en commun leurs méthodes respectives. Le « Manifeste Agile » naît de cette rencontre et détermine les valeurs et les principes fondamentaux de la méthode Agile.

Une plus grande implication du client et une meilleure réactivité des équipes face à ses demandes sont au cœur de la méthode Agile.

Qu’est ce que l’Agile ?

Les méthodes agiles caractérisent un mode de gestion des projets informatiques privilégiant le dialogue entre toutes les parties prenantes, (clients, utilisateurs, développeurs et autres professionnels du projet), la souplesse en cours de réalisation, la capacité à modifier les plans et la rapidité de livraison.

Il s’agit de rompre avec les pratiques plus traditionnelles bien trop rigides et trop exigeantes en matière de spécifications (contractuelles). Pour cela il est important d’accorder la priorité au relationnel et à la communication étendue sur les processus de développement.

 

SCRUM : Méthode Agile la plus populaire

Scrum est l’un des frameworks Agile qui est devenu très populaire et qui est assez souvent à tort opposé à Agile. Agile est un état d’esprit, une philosophie, tandis que le Scrum est l’une des nombreuses méthodes d’application de l’Agile. Le but affiché d’une méthode agile est de fournir plus vite des produits qui satisfont mieux les utilisateurs grâce au feedback, tout en améliorant la qualité de vie des équipes de développement. Aujourd’hui Scrum s’est imposée comme la plus répandue des méthodes agiles. Cet ouvrage commence par une présentation des méthodes agiles et de Scrum. Il détaille ensuite les rôles des deux personnages-clé que sont le Scrum Master et le Product Owner.

Les 12 principes de l’Agile

Que vous travailliez en méthode Scrum, Kanban ou autre, gardez à l’esprit les 12 principes de l’Agile. Trop souvent on croit travailler en mode Agile parce que l’on utilise quelques éléments de la méthode Scrum alors qu’il n’en est rien. C’est pourquoi il est parfois bon de revenir aux 12 principes, eux seuls garantissent l’agilité de votre méthode.

1. Prioriser la satisfaction du client

2. Accepter les changements

3. Livrer en permanence des versions opérationnelles de l’application

4. Assurer le plus souvent possible une coopération entre l’équipe du projet et les gens du métier

5. Construire les projets autour de personnes motivées

6. Favoriser le dialogue direct

7. Mesurer l’avancement du projet en fonction de l’opérationnalité du produit

8. Adopter un rythme constant et soutenable par tous les intervenants du projet

9. Contrôler continuellement l’excellence de la conception et la bonne qualité technique

10. Privilégier la simplicité en évitant le travail inutile

11. Auto-organiser et responsabiliser les équipes

12. Améliorer régulièrement l’efficacité de l’équipe en ajustant son comportement 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *