La résolution des problèmes lean ou principe du Jidoka

Le Jidoka, principe qualité

« Jidoka », qui signifie arrêt sur l’erreur et résolution. C’est le deuxième pilier du lean, et qui s’appelle également la qualité. 

Le principe du Jidoka est de prévenir l’erreur là où elle se produit et non pas à la fin du processus. Il consiste aussi à faire évoluer la pratique conventionnelle de la qualité normative ISO, mettre sous contrôle les activités et les processus. Avec un seul objectif, rendre la dimension opérationnelle propriétaire de la qualité, à son niveau et développer ainsi la fierté de son travail bien fait. 

La qualité sur le terrain !

La qualité est souvent perçue et stéréotypée en tant que qualité normative, imposée par des normes, ISO ou autres… Cette perception de la qualité est à l’opposée de celle du lean, qui se base elle sur une appropriation terrain, voire une fierté !

Approprier la qualité et la résolution des problèmes par le terrain, comment ? Le principe du Jidoka possède plusieurs déclinaisons :

  • Le Poka Yoke, c’est un système anti-erreur comme les prises électriques mâle-femelle. 
  • Les portes qualité,
  • Les critères qualité au poste, les gammes,
  • Les tests statistiques.

De surcroît, des outils simples et accessibles font la différence : il y a l’analyse 5M avec le diagramme d’Ishikawa. L’analyse 5M sert à identifier les causes possibles d’un problème suivant 5 axes : matière, milieu, matériel, méthode, main d’œuvre. 

De la qualité à la résolution de problèmes !

Un problème “qualité” concerne un écart entre une cible attendue et la réalité. On pourrait alors constater que le produit et le service devrait être délivré de telle manière, et qu’il y a parfois des défauts qualité.

Au-delà des problèmes ou écarts de qualité, on assiste régulièrement à des problèmes ou écarts sur les autres indicateurs de performance. En quantitatif, on constate des écarts et problèmes de retards sur les délais, le stock. En qualitatif, des écarts sur l’engagement et la dynamique des équipes…

Au début, on appelait la résolution des problèmes « Kaizen ». Kaizen se traduit par une amélioration continue ou encore la stratégie des petits pas, des changements. Le Kaizen est mis en œuvre selon le modèle A3, résumé par l’approche ECAR Enjeux Constats Analyse Résolution. Puisqu’un problème est un écart…

Résoudre les vrais problèmes de l’équipe & organisation

En s’inspirant du modèle de l’intelligence émotionnelle afin de bien réussir la résolution des problèmes. Daniel Goleman, a développé un modèle de 18 compétences émotionnelles, réparties en 3 domaines : rationnel, intrapersonnel et interpersonnel.

Une étude effectuée entre 1980 et 1990 sur plusieurs centaines de milliers d’employés montre que plus de deux tiers de la réussite est basée sur le Quotient Émotionnel (QE) au lieu du Quotient Intellectuel (QI). Le Quotient Émotionnel s’explique par la gestion de soi, le management des relations, la conscience sociale et la conscience de soi. Quant au Quotient Intellectuel, il se résume par le savoir et le savoir faire. 

Si on analyse l’impact du Q-Émotionnel, on pourrait en tirer que le QE est responsable pour 58% de la performance de votre travail. A part cela, 90% des tops performes ont un QE élevé. Aussi, les employés avec un QE élevé gagnent en moyenne 29.000 dollars de plus. « La majorité des chercheurs concluent que le QI compte pour entre 10% à 20% de la réussite business » dixit Daniel Goleman. 

Toujours dans la résolution de problèmes, partons du principe QE/QI. Résoudre les problèmes au sein d’une organisation ne concerne pas seulement le QI – intelligence, technicité, métier, mais touche également les relations entre personnes, équipes, organisations. Si on veut une dynamique et une réussite beaucoup plus élevées, il faudrait avancer dans la résolution de problèmes techniques et relationnels, organisationnels, de concert. Plusieurs processus sont à suivre pendant la résolution des problèmes techniques et organisationnels. Quels rôles et responsabilités ? Quel processus d’information ? Quel processus de prise de décision ? 
Partagez-nous votre expérience, et suivez-nous dans nos articles, et retrouvez nos livres blancs et apports en lean & agile sur : https://inspiringorganizations.com/ressources/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *