La première étape de la méthode C.R.É.E.R. est Construire. Elle regroupe trois éléments clés à atteindre. Tout d’abord, elle vise à construire et à renforcer la confiance au sein de l’équipe. Ensuite, elle détermine la valeur ajoutée des points d’équipes. Enfin, elle caractérise les éléments clés ou attentes de chacun sur ses modes de fonctionnement. 

Dans l’atteinte de ces objectifs, plusieurs étapes sont à effectuer comme les entretiens individuels et un débriefing sur les éléments collectés et synthétisés. 

Construire la confiance

La confiance est une véritable clé de voûte dans le bon fonctionnement d’une équipe. Elle se construit progressivement, au travers de rites et de rituels d’équipes. Cette affirmation peut être illustrée par la scène du Petit Prince et du renard de ce beau livre de Saint Exupéry : au début, ils se découvrent puis apprennent à faire connaissance par des rites, ou rituels. Ici, cette relation représente les rites et les rituels d’équipes.

En renforçant la confiance et en créant des liens de qualité, le Petit Prince est plus enclin à approfondir son lien avec sa rose, apprenant ainsi comment mieux la faire grandir.Les roses sont une métaphore représentant les personnes présentes dans nos équipes et avec lesquelles nous souhaitons créer un lien et vivre des moments d’exceptions.

Alors, pour qu’elle soit efficiente et en perpétuelle évolution, la confiance se travaille tous les jours avec chaque membre de l’équipe. L’objectif étant de développer un sentiment ou un ressenti : avoir foi en son équipe ou à son organisation. En développant ce sentiment, nous facilitons l’engagement dans les actions communes voire même l’apparition de nouvelles valeurs comme la loyauté et la fiabilité.

Préciser la valeur ajoutée des réunions

C’est vrai : les réunions et rituels d’équipes sont primordiales au bon fonctionnement d’une équipe. Néanmoins, pour qu’ils restent efficaces tout en représentant une valeur ajoutée pour tous les membres de l’équipe, les animations de pilotage d’équipe doivent évoluer.

En effet, la « réunionite » est un terme qui illustre aujourd’hui le dysfonctionnement lié aux modes de fonctionnement des réunions et font perdre entre 15 à 20% de productivité. Nous pouvons d’ailleurs en citer plusieurs causes qui y sont à l’origine : 

  • Trop de participants qui ne sont pas forcément nécessaires à la réunion ;
  • Un retard ou une absence d’un ou de plusieurs participants ;
  • Un manque de rigueur et de discipline dans l’animation des réunions -durée, objectifs- ;
  • Un manque d’efficacité dans l’application des règles du bon fonctionnement collectif -ordre du jour, prise de décision, …-

En précisant la valeur ajoutée des réunions, le manager travaille sur une bonne cohésion d’équipe.

Clarifier les attentes de l’équipe grâce à l’arbre des critères

Toujours lors des réunions et rituels, le manager peut utiliser l’arbre des critères pour clarifier les attentes de chaque interlocuteur. Cet outil se décline en trois étapes : 

  • La première étape consiste à induire que l’objectif de l’équipe est déjà atteint. Ici, nous sommes arrivés au bout de la méthode C.R.É.E.R. Le manager se tourne alors vers les membres de son équipe pour déterminer les critères qui vont satisfaire chacun sur la cohésion d’équipe.
  • La deuxième étape a pour finalité d’approfondir de manière itérative par questions ouvertes orientées vers des mots clés qui ressortent progressivement. Pour être plus clair, le manager peut poser des questions comme : « comment avez-vous réussi ? » ou encore « À quoi vous savez que vous avez réussi ? ».
  • La troisième étape consiste à valider en reformulant l’attente précisée selon un critère spécifique.  Une fois arrivé à cette troisième et dernière étape, 3 à 5 critères clairs et précis à atteindre dans le futur peuvent ressortir.

La cohésion d’équipe est primordiale dans le bon fonctionnement des équipes et surtout dans l’atteinte des objectifs fixés. Néanmoins, pour l’instaurer, nous commençons d’abord par créer des relations de qualité avec les membres de l’équipe en mettant comme enjeu clé la confiance. Ensuite, nous mettons en place des techniques pour faire évoluer les animations de pilotage d’équipe afin que les réunions aient toujours une forte valeur ajoutée pour chacun des participants. Enfin, l’élaboration d’un arbre de critère permettra de définir les attentes de chaque membre.

Une fois la première étape Construire bien abordée, nous allons progresser sur la 2ème étape Renforcer, pour structurer la dynamique d’équipe… A très bientôt pour la suite !

Téléchargez l'ebook "Management Visuel de l'équipe : Créer systématiquement des équipes d'exception"

X